Projet – Work Dis-moi où tu habites je te dirai qui tu es.

/Projet – Work Dis-moi où tu habites je te dirai qui tu es.
Projet – Work Dis-moi où tu habites je te dirai qui tu es.2018-09-21T09:23:14-05:00

Projet d’installation autour du sentiment d’appartenance.

L’auteure, metteure en scène et comédienne Marie-Claude Hénault et moi-même travaillons actuellement à l’élaboration d’un projet artistique alliant photographies, textes, projections et ambiances impliquant les cinq sens (vue, touché, odorat, ouïe, goût) autour du thème du sentiment d’appartenance. L’objet final devrait ressembler à une installation artistique hybride où les spectateurs sont invités à déambuler d’une station à l’autre et où ils seront alors interpellés parfois par le visuel, parfois par les odeurs ou les sons, parfois par les mots entendus ou dits par un/e comédien/ne dans le but de leur faire ressentir les racines du sentiment d’être chez-soi, d’appartenir à un endroit. Le where you belong difficile à traduire en français.
Qu’est-ce qui fait en sorte qu’on se sent chez-soi quelque part est la question de base que nous nous sommes posée il y a plus d’un an maintenant et qui nous a menée à faire une enquête sur le territoire que nous habitons, les Basses-Laurentides, pour comprendre quelles conditions doivent être en place pour que ce sentiment naisse. Est-ce une question de territoire (lac, forêt etc.), d’implication dans sa communauté ? de liens familiaux ? Et ce sentiment est-il vécu de la même façon ici en campagne qu’en ville ? Qu’est-ce qui nous unit ? Qu’est-ce qui nous enracine ? Sommes-nous nécessairement enracinés là où nous vivons ? Nous avons rencontré plusieurs personnes, individuellement ou en groupe, âgées entre 6 et 76 ans, et nous leur avons soumis nos questionnements. Nous avons aussi créé un questionnaire en ligne où nous avons invités plusieurs dizaines de personnes à aller répondre à nos questions.  Nous avons rencontré des intervenants de la région : l’historien Robert Simard, la géographe Geneviève Grenier. Nos recherches se poursuivent encore alors que nous consulteront les archives de la Société d’histoire de la Rivière-du-Nord et le livre sur l’histoire de St-Colomban de l’ethnologue Claude Bourguignon.
Nous tenterons de tirer de cette enquête des lieux communs, des liens qui unissent les gens de notre région à travers leur sentiment d’appartenance et nous leur présenterons, sous forme artistique, le résultat de notre travail. Nous aurons fait appel aux citoyens pour nous aider à les comprendre et à se comprendre par le fait même puis nous leur rendrons ensuite un objet artistique qui, nous l’espérons, sera un peu le reflet de leur sentiment d’appartenance.

Les photographies ci-contre sont des objets de travail et non pas des résultats artistiques.

Retour à la page d’accueil

Conseil des arts et lettres du Québec

MRC-LOGO